×

Vous rêvez d’avoir un jardin verdoyant mais vous manquez d’espace ? La solution idéale est de créer un jardin vertical ! Ce type de jardin permet de profiter de la nature même dans un petit espace, en utilisant les murs comme support pour les plantes.

Qu’est-ce qu’un jardin vertical ?

Un jardin vertical, également appelé mur végétal ou jardin suspendu, est un aménagement paysager qui consiste à faire pousser des plantes sur un mur. Il peut être réalisé à l’intérieur comme à l’extérieur et offre de nombreux avantages, tant esthétiques que pratiques.

Les avantages d’un jardin vertical

En plus d’apporter une touche de verdure à votre environnement, un jardin vertical présente plusieurs avantages :

  • Gain de place : un jardin vertical permet de profiter de la nature même dans un petit espace. Il est donc idéal pour les balcons, les terrasses ou les petites cours.
  • Isolation thermique et phonique : les plantes absorbent le bruit et régulent la température, ce qui peut être bénéfique pour votre habitation.
  • Amélioration de la qualité de l’air : les plantes filtrent l’air et absorbent les polluants, ce qui contribue à améliorer la qualité de l’air dans votre environnement.
  • Décoratif : un jardin vertical apporte une touche de verdure et de couleur à votre espace, en le rendant plus attrayant et agréable à vivre.
  • Facilité d’entretien : contrairement à un jardin traditionnel, un jardin vertical nécessite moins d’entretien. Les plantes étant en hauteur, il est plus facile de les arroser et de les entretenir.

Comment créer un jardin vertical ?

Pour créer un jardin vertical, il existe plusieurs solutions. Vous pouvez soit utiliser une structure déjà existante, soit en fabriquer une vous-même. Voici quelques astuces pour vous aider à réaliser votre jardin vertical :

1. Choisir la bonne structure

La première étape dans la création d’un jardin vertical est de choisir la structure qui conviendra le mieux à votre espace et à vos plantes. Voici quelques options :

  • Le treillis : il s’agit d’un support en bois ou en métal sur lequel vous pouvez accrocher des pots ou des jardinières.
  • Les palettes : en fixant des palettes en bois sur un mur, vous pouvez y accrocher des pots ou des plantes directement en y ajoutant des étagères.
  • Les cadres végétaux : ces structures en métal ou en bois sont spécialement conçues pour accueillir des plantes et peuvent être fixées au mur.
  • Les poches murales : ces poches en tissu peuvent être accrochées au mur et permettent de faire pousser plusieurs plantes dans un espace réduit.

2. Choisir les plantes adaptées

Toutes les plantes ne conviennent pas à un jardin vertical. Il est important de choisir des plantes qui ont des racines peu profondes et qui s’adaptent à la lumière et à l’humidité de votre espace. Voici quelques exemples de plantes idéales pour un jardin vertical :

Plantes adaptées à l’ombre Plantes adaptées au soleil
Fougère Sedum
Lierre Géranium
Hosta Thym

3. Préparer la structure

Avant de fixer votre structure au mur, il est important de bien la préparer. Si vous utilisez une palette ou un treillis, vous pouvez le peindre ou le recouvrir d’une bâche en plastique pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans le mur. Si vous utilisez des poches murales ou des cadres végétaux, assurez-vous qu’ils soient bien fixés et stables avant d’y ajouter des plantes.

4. Planter les végétaux

Une fois votre structure prête, il est temps de planter vos végétaux. Assurez-vous de bien répartir les plantes en fonction de leur besoin en lumière et en eau. Vous pouvez également utiliser un substrat spécial pour plantes verticales qui retient mieux l’eau et les nutriments.

5. Entretenir votre jardin vertical

Comme tout autre jardin, un jardin vertical nécessite un minimum d’entretien pour rester en bonne santé. Veillez à arroser régulièrement vos plantes et à retirer les feuilles mortes. N’hésitez pas à ajouter de l’engrais ou du compost pour maintenir un bon niveau de nutriments.

Quelques conseils supplémentaires

Pour réussir votre jardin vertical, voici quelques conseils supplémentaires :

  1. Pensez à l’éclairage : si votre jardin vertical est situé à l’intérieur, assurez-vous qu’il reçoive suffisamment de lumière naturelle ou utilisez un éclairage artificiel adapté.
  2. Optez pour des plantes résistantes : privilégiez des plantes qui ne nécessitent pas beaucoup d’eau et qui sont résistantes aux maladies pour éviter les problèmes d’entretien.
  3. Variez les couleurs et les textures : pour un effet visuel réussi, choisissez des plantes aux feuilles et aux fleurs de couleurs différentes et aux textures variées.
  4. Faites attention à l’humidité : si votre jardin vertical est situé à l’intérieur, veillez à ne pas laisser l’eau s’accumuler au fond de la structure pour éviter les problèmes d’humidité.

En résumé

Un jardin vertical est un excellent moyen de profiter de la nature même dans un petit espace. En choisissant la bonne structure, les plantes adaptées et en suivant ces astuces, vous pourrez créer un jardin

Auteur/autrice

Moisteephane@gmail.com